Campagne de financement annuelle
du Théâtre de la LNI

Pour mieux vous en faire voir de toutes les couleurs !

LNIclassiques 

 

20 novembre 2019 – Le Théâtre de la Ligue Nationale d’Improvisation a annoncé le 19 novembre dernier lors de sa soirée-bénéfice annuelle, La LNI s'attaque aux arts visuels, qu’il mettait sur pied une campagne de financement annuelle.

Le comédien et membre du Temple de la Renommée de la LNI, Claude Legault a rappelé dans une vidéo à quel point la mission de ce fleuron de la culture québécoise est importante et mérite d’être appuyée. « Si je suis au Bye Bye, c’est bien parce que j’ai fait la LNI. C’est bien parce que j’ai fait de l’improvisation. (...) J’aurai toujours une dette énorme envers la Ligue Nationale d’Improvisation. »

Si la compagnie, qui fait rayonner le talent québécois sur le plan international depuis plus de 40 ans, se sent mieux entendue par les organismes subventionneurs, force est d’avouer que le retard historique lié à son soutien au fonctionnement reste un enjeu de taille et fait en sorte qu’elle demeure fragile malgré sa longévité, son succès et sa notoriété. Loin de se décourager, toute l’équipe du Théâtre de la Ligue Nationale d’Improvisation a décidé, ses artistes et ses partenaires en tête, de se tenir de debout et de mettre sur pied une campagne de financement.

Elle appelle du même souffle tous ceux qui croient en elle à utiliser sa plateforme de dons en ligne. Pierre Guillot-Hurtubise, président du conseil d’administration, a également publiquement demandé aux gouvernements et aux organismes de soutien de continuer à travailler avec le Théâtre de la LNI à redresser cette discipline unique et emblématique de la culture québécoise qui est depuis longtemps laissée à elle-même. « Rappelons-nous tous ce vote historique du 20 octobre 2016 à l’Assemblée Nationale du Québec déclarant que l’improvisation théâtrale est une discipline artistique à part entière. Nous, on a pleuré de joie ! Les élus avaient alors exigé que cette reconnaissance soit inscrite dans la Politique culturelle du Québec afin de faciliter le financement de la discipline. », a-t-il dit hier soir, en ajoutant qu’il était confiant que les gestes pour effectivement faciliter le financement de la discipline vont bientôt se concrétiser.

Le milieu québécois de l’improvisation théâtrale est mieux écouté, mais sa réalité demeure pratiquement inchangée. « Mais oui, il faut être confiant. À plusieurs égards l’improvisation théâtrale va bien ! », a déclaré le directeur artistique du Théâtre de la LNI. « Il y a une certaine effervescence. Nous (la LNI) avons créé 3 nouveaux spectacles depuis l'automne 2015 et nous sommes présentement en laboratoire, à façonner ce qui sera notre prochaine création (Première étape en décembre : L’Usine de Théâtre potentiel.) Dans la dernière année seulement, la compagnie a fait 500 activités ! Tout ça, avec un montant de subvention au fonctionnement à la hauteur de seulement 9% de son chiffre d’affaires. »


Faites un don et aidez le Théâtre de la LNI à demeurer un fleuron de la culture québécoise!

 

Faire un don maintenant par CanadaHelps.org!

 

 


Retour aux nouvelles

Théâtre de la LNI

2121, rue Parthenais
Montréal, Qc, H2K 3T1

514-528-5430 / info@lni.ca

 

Vous désirez de nos nouvelles? Inscrivez-vous à la liste!

Courriel:
Nom: